Abécédaire

Vous croyez être un bon conducteur? Voyons ce que révèle la boîte noire de votre voiture – Mar.2013

La majorité des gens n’ont aucune idée que leur voiture est équipée d’une boîte noire. Le dispositif est connu sous le nom d’enregistreur de données routières (EDR) et quoiqu’il ne soit pas obligatoire, environ 90 % des voitures sur la route en sont équipées. Si vous souhaitez savoir si votre voiture en a un, vous devriez pouvoir le constater en consultant votre manuel du propriétaire.

Les EDR ressemblent aux enregistreurs de données de vol des aéronefs commerciaux, mais ils n’enregistrent pas les voix ou les localisations GPS et conservent uniquement les données durant un accident de voiture et de 5 à 30 secondes immédiatement avant. Voici quelques données enregistrées :

  • déploiement du coussin de sécurité
  • vitesse
  • régime du moteur
  • pression des freins
  • position de l’accélérateur
  • utilisation de la ceinture de sécurité
  • accélération latérale et longitudinale

L’EDR avait comme but original de fournir aux fabricants un outil de diagnostic du coussin de sécurité, mais de nos jours, la police accède souvent à ce dispositif et utilise les données pour obtenir des condamnations. Bien qu’au moins 12 états américains aient voté des lois sur la propriété et l’utilisation des données EDR, le Canada n’a pas adopté de loi spécifique sur les EDR et ces données sont régulièrement utilisées en cour.

L’affaire R. v. Gauthier qui porte sur les EDR au Canada figure parmi les mieux connues. Le défendeur, Éric Gauthier, a été reconnu coupable de conduite dangereuse provoquant la mort, sur la foi des preuves qui incluaient les données extraites de l’EDR de sa Pontiac Sunfire EDR. La police de Montréal a pu déterminer d’après 5 secondes de données EDR qu’immédiatement avant l’impact, Monsieur Gauthier   conduisait à une vitesse de près de trois fois la limite permise.

Les données du véhicule et vos taux d’assurance

Il semble que la majorité des gens n’ont aucun problème lorsque la police utilise les données EDR lors d’une enquête sur un accident. Mais qu’arrive-t-il si vous n’avez jamais eu un accident et qu’un assureur veuille avoir accès aux données de votre voiture pour calculer vos taux d’assurance? Pour mieux comprendre le risque de sinistre que vous représentez et vous fournir des coûts d’assurance plus précis, votre assureur voudra connaître votre vitesse d’accélération, comment vous tournez les coins et vous freinez, l’heure du jour où vous conduisez et les kilométres parcourus.

L’assurance à l’usage, aussi connue comme assurance au kilométrage, utilise les données de conduite variables pour déterminer les coûts d’assurance. Bien que la prime annualisée type soit calculée d’après l’usage signalé au moment de la demande d’assurance et d’autres hypothèses, l’assurance au kilométrage se fie aussi à des données vérifiées comme les lectures régulières de l’odomètre. Comme les données sur le kilométrage et les autres données sur la conduite peuvent changer d’un mois à l’autre, les clients paient une prime qui pourrait augmenter ou diminuer selon les données les plus récentes qui ont été signalées et les hypothèses de risque de l’assureur.

Il existe trois types d’assurance au kilométrage :

1. Selon le kilométrage

2. Selon le kilométrage, plus le temps passé sur la route ou les horaires de déplacement.

3. Selon le kilométrage, le temps, la date et quelques-unes des variables qui sont examinées par votre EDR, comme la force de freinage

Environ 80 % des grands assureurs américains offrent une option d’assurance au kilométrage, mais plusieurs assureurs se fient à de simples calculs de kilométrage qui sont offerts uniquement aux clients commerciaux ou aux voitures équipées d’un système OnStar. La participation est volontaire et les remises varient habituellement entre 15 % et 30 %. L’une des assurances au kilométrage les mieux connues est offerte aux États-Unis par Progressive Insurance.

Si vous regardez les postes américains, il est difficile de ne pas remarquer les annonces commerciales de Progressive Insurance et leur caissière hyper-enthousiaste Flo qui explique les importantes remises de prime offertes avec Snapshot. Snapshot est un petit dispositif qui se branche dans le port de diagnostic du système informatisé de votre voiture (habituellement situé sous la colonne de direction) qui examine quelques-unes des données identiques à celles recueillies par votre EDR. Le nombre de freinages brusques, le kilométrage, les horaires de vos déplacements sont des données envoyées automatiquement à votre assureur par le biais d’une connexion cellulaire. Vous avez droit à la prime réduite dans la mesure où vous respectez leurs limites de sécurité.

Les données Snapshot peuvent être examinées sur le site sécurisé de Progressive et cela fournit aux clients l’occasion de modifier leurs habitudes de conduite et de profiter de réductions encore plus importantes. Cela peut procurer des avantages additionnels, comme une réduction de l’usure de la voiture et des économies d’essence. Si le client ne respecte pas les limites de sécurité, les remises seront réduites ou éliminées; par contre, Progressive revendique qu’il n’utilisera pas ces données pour augmenter les taux. En cas de demande d’indemnisation, cet assureur promet que les données ne seront pas utilisées sans le consentement du client.

Le programme Snapshot a été une réussite pour Progressive, et des systèmes similaires de temps réel pourraient être offerts par d’autres grands assureurs américains. Au Canada, aucun système comparable n’existe en ce moment. Cela reflète probablement les énormes coûts de mise sur pied, les questions technologiques et les défis de respecter les nombreuses différences entre les règlements provinciaux sur les assurances.

Que pensez-vous de l’accès à vos données de conduite? Est-ce que l’accès à vos données EDR par la police représente une grave entorse à votre vie privée? Si un dispositif comme Snapshot était offert au Canada, songeriez-vous à l’installer sur votre voiture?

Veuillez noter que nos conseils ne sont pas destinés à remplacer ceux d’un expert en assurance qui a procédé à un examen personnel de vos garanties et de vos besoins d’assurance particuliers. Pour connaître le nom du représentant autorisé de l’AABC de votre région, cliquez ici.